Pour ne rien manquer lors de votre visite

Accueil

L'aire d'accueil constitue le point de départ de votre visite au Jardin. Vous y retrouverez un kiosque d'information sur le Jardin et les activités offertes.

Créé en 1978 par la professeure Blanche Dansereau, le site fut réaménagé en 1998. Ilconstitue aujourd'hui un site d'évaluation pour les cultivars nouvellement introduits sur le marché ou pour ceux qui n'ont pas encore atteint le stade de la commercialisation.

Le Jardin de l’Essor comestible est une zone d’agriculture urbaine dans laquelle les plantes comestibles et les matériaux récupérés sont associés en vue de former un ensemble des plus originaux et étonnants.

En savoir plus

La collection de haies comprend 16 espèces et cultivars d'arbustes et de conifères, libre ou taillés, de texture et de dimensions diverses.

L'herbacetum est constitué de  1 216 parcelles où se côtoient de nombreuses plantes herbacées (annuelles, semi-rustiques ou vivaces, ornementales, indigènes, potagères ou industrielles).

Depuis 1986, le site de démonstration en compostage domestique est l'endroit par excellence pour trouver des informations sur les techniques et le matériel nécessaire au compostage domestique.

Du mois de mai jusqu'aux gelées d'octobre, venez découvrir plus de 150 espèces et cultivars de rosiers, classés selon leur appartenance horticole.

Construite au tout début du Jardin, la pergola sert de support à de nombreuses plantes grimpantes. Un lieu parfait de détente et d'harmonie avec la nature!

En plus des rhododendrons, l'ericacetum renferme plus de 40 espèces et cultivars, appartenant la plupart à la famille des Éricacées et une collection de plantes acidophiles.      

L'arboretum couvre près de la moitié de la superficie du Jardin. On y trouve plusieurs collections : conifères, magnolias, rosacées, légumineuses ligneuses, lilas, forsythias, weigelias, et plus encore.

Le jardin d'eau a été inauguré en 1991. C'est un site unique où le visiteur peut observer des cascades d'eau et des plantes aquatiques, semi-aquatiques, de milieux humides et d'ombre.  

Plus de cent espèces de légumes, de fines herbes, de plantes fruitières et de fleurs y sont plantés chaque année, en pleine terre et en pot afin de recréer un potager d’antan.

Dédié à la recherche en horticulture, l’Envirotron constitue la porte d'entrée du Jardin. Construit en 1992, il abrite le Centre de recherche en horticulture de l'Université Laval.